flottante

FRANCE flottante : Le 1er solaire industriel

La France est le leader de l’industrie dans le secteur en pleine croissance de l’énergie solaire flottante

 

flottante
flottante

L’énergie solaire flottante est l’un des secteurs de l’énergie solaire avec les taux de croissance les plus rapides, selon les données les plus récentes de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), publiées début février. Elle s’avère être l’une des réponses choisies pour réussir la transition énergétique face aux contraintes économiques et climatiques. La Français Fab est déjà bien connue dans cette industrie.

On prévoit qu’il y aura 2 milliards de personnes supplémentaires sur la terre d’ici 2050, ce qui augmentera les besoins en énergie en raison de l’urbanisation et de l’industrialisation de ces nouvelles populations. Même si 75% des émissions de gaz à effet de serre sont produites par le secteur de l’énergie, il semble difficile de s’en tenir à l’objectif de la COP 26 de maintenir le réchauffement climatique à 1,5 degré.

Cependant, il existe des raisons impérieuses en faveur de l’énergie solaire. C’est l’une des formes d’énergie les moins chères. En réalité, entre 2010 et 2018, le coût de l’électricité produite par les centrales photovoltaïques a diminué de 77%. Pouvoir développer des longueurs d’eau sous-utilisées et/ou auparavant inutilisables rend l’énergie \

flottante d’autant plus intrigante qu’elle élimine la nécessité d’utiliser des ressources foncières souvent coûteuses, qui peuvent ensuite être consacrées à des activités industrielles ou agricoles (étangs, lacs, réservoirs, etc.). Il peut également égaliser la fluctuation quotidienne et saisonnière du flux solaire lorsqu’il est utilisé en conjonction avec l’énergie hydraulique.

Avec environ 3 GW de capacité installée en 2021, le photovoltaïque flottant est l’un des secteurs à la croissance la plus rapide de l’industrie de l’énergie solaire. D’ici 2025, le besoin pourrait augmenter de 10 GW supplémentaires, prédit le groupe de conseil norvégien DNV GL.

La PME Français Ciel & Terre International est une innovatrice du marché et pionnière dans ce domaine. L’entreprise gère plus de 245 projets dans une trentaine de pays différents (sur 700 identifiés dans le monde par la capacité installée). C’est l’une des rares entreprises qui peut fournir des structures flottantes jusqu’à 15 MW, et elle continue d’investir afin de fournir des biens de plus en plus rentables et efficaces.

Ce n’est pas la seule entreprise de pointe Français fonctionnant dans le domaine. Une entreprise appelée Raftsolar, située dans les Landes (sud-ouest de la France), développe un nouveau type de membrane qui couvrira les flotteurs et aura une durée de vie de 30 ans tout en veillant à ce qu’il n’y ait pas de dilution dans l’environnement aquatique. À mi-parcours 2022, la phase de R&D sera achevée.

La Français Fab continuera d’être le leader de l’industrie grâce à son innovation constante!

 

Deux parcs éoliens flottants en Méditerranée seront construits et exploités par différentes parties d’ici 2030, selon l’annonce des appels d’offres. Ils fourniront d’abord de l’électricité décarbonée à un million de personnes avec une capacité de production de 250 mégawatts chacune avant d’être portées à 750 MW chacune dans une phase ultérieure.

D’ici 2030, les deux fermes, couvrant chacune une superficie de 50 km2, seront situées à 22 kilomètres au large de la côte méditerranéenne Français. À l’avenir, ils pourraient être portés à 150 km2. A terme, ces deux parcs éoliens flottants pourront répondre à 10% des besoins énergétiques domestiques de 2,9 millions de personnes en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Au centre du projet industriel se trouve La Français Fab

 

flottante
flottante solaire

Le gouvernement Français poursuit deux objectifs, dont le premier est de produire de l’énergie à partir de parcs éoliens flottants pour assurer la transition énergétique de la France et le second est, comme l’a noté Français Premier ministre Jean Castex, « de produire autant que possible en France » les composants industriels utilisés dans cette nouvelle technologie » afin d’éviter de commettre la même erreur avec le photovoltaïque, dont la majorité des composants sont produits en Asie. Chaque nouveau projet éolien offshore doit utiliser au moins 50% de composants produits localement afin de protéger la souveraineté européenne et de promouvoir la croissance des entreprises locales.

Afin d’établir une véritable activité de fabrication et d’assemblage de flotteurs à partir de 2023 et d’atteindre une production de 20 GW en 2030, le secteur de l’énergie éolienne s’est engagé à investir 40 milliards d’euros et à quadrupler le nombre de nouveaux emplois pour atteindre plus de 20 000 en 2035. Technip Energies, société Français, a pour objectif de dominer le marché de l’éolien flottant.

Le gouvernement Français investira 300 millions d’euros dans le secteur dans le cadre du grand plan de relance industrielle pour France 2030, en mettant l’accent sur l’organisation d’une industrie flottante Français et l’accompagnement de l’adaptation des infrastructures portuaires.

La France veut avoir 50 parcs éoliens flottants opérationnels d’ici 2050, produisant un total de 40 GW. L’industrie éolienne offshore Français représenterait alors 20% de la production totale d’électricité du pays, la classant au deuxième rang après l’énergie nucléaire.

flottante
flottante industrielle

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *