Renouvelable

Renouvelable: La définition de l’énergie renouvelable

Qu’est-ce que l’énergie renouvelable exactement?

 

Renouvelable
électricité solaire

Nous avons besoin d’énergie renouvelable tous les jours pour faire fonctionner nos usines, nos automobiles, nos téléphones cellulaires et notre éclairage. Cette énergie devient actuellement de plus en plus chère. Il produit souvent beaucoup de pollution. Alors, comment pouvons-nous préserver l’environnement? Il y a des solutions dans cette vidéo.

 

Nous consommons plus d’énergie chaque jour…

 

Tout ce qui nous entoure fonctionne à l’énergie, que ce soit votre console de jeu, votre système de chauffage ou votre voiture. La population mondiale continue de manger de plus en plus. La découverte de sources d’énergie durables est cruciale.

Que signifie utiliser une énergie durable ?

C’est une source qui continuera à produire de l’énergie pendant une très longue période sans nuire à l’environnement ou aux générations futures.

Par exemple, le pétrole est une source d’énergie commune qui est également polluante et dont l’approvisionnement pourrait bientôt s’épuiser. Le résultat sera un environnement endommagé et plus de pétrole pour les hommes et les femmes d’aujourd’hui! Par conséquent, il ne peut pas être considéré comme une énergie durable.

 

Énergies vertes et renouvelables

 

Les sources d’énergie durables comprennent les sources renouvelables comme l’énergie solaire, hydroélectrique et le bois. Ce sont des sources d’énergie avec des réserves illimitées.

Les énergies vertes, telles que celles produites par les éoliennes, sont incluses dans les énergies durables. Prudent! Les énergies renouvelables ne sont pas toujours respectueuses de l’environnement. Par exemple, brûler du bois pollue, même si les arbres peuvent repousser.

Comment pouvons-nous protéger la terre plus efficacement?

Les scientifiques travaillent actuellement à rendre les énergies non durables plus durables afin d’augmenter la production d’énergie. Cependant, la méthode la plus efficace pour protéger notre monde est d’utiliser moins d’énergie.

Une énergie durable répond aujourd’hui à nos besoins sans mettre en péril la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins. Par conséquent, planifier l’avenir implique de mettre en place des pratiques de production et de consommation qui garantissent cette durabilité.

La principale exigence pour que l’énergie soit durable est que la source dont elle est dérivée ne soit pas épuisée après une période de temps prédéterminée. Par conséquent, l’énergie doit être « renouvelable ».

 

Renouvelable
chaleurs renouvelables

Mais c’est insuffisant.

 

L’extraction des matières premières et la production des matières nécessaires à la production de cette énergie ne doivent pas être nocives pour l’environnement ni excessivement énergivores (AVANT, ou « amont »).

Lors de l’utilisation de cette énergie APRÈS (c’est-à-dire « en aval »), elle doit être évitée dans des équipements inefficaces; De plus, nous devons tenir compte de ce qu’il adviendra de ces appareils une fois qu’ils ne seront plus utilisés.

Pour cette raison, l’ensemble du cycle doit être considéré. Passons en revue les différents processus avec des exemples réels.

Décrire les sources d’énergie renouvelables.

Lorsqu’une énergie est créée à partir d’une source que la nature reconstitue continuellement à grande échelle, elle est considérée comme renouvelable. Dans ce cas,

l’énergie hydraulique (la force de l’eau des rivières ou des lacs de montagne)

– L’énergie solaire (sous forme de chaleur ou d’électricité fournie par des panneaux photovoltaïques)

– Énergie éolienne (transformée en électricité par des éoliennes)

les énergies maritimes (la force des marées, des courants, des vagues)

l’énergie géothermique (la chaleur de la terre)

– la biomasse, qui permet la production de gaz combustibles ou de chaleur et comprend le bois, les algues et certains déchets.

 

Le renouvellement des combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz naturel) s’étale sur des millions d’années. En utilisant de l’uranium et d’autres éléments finis, l’énergie nucléaire a l’avantage de ne pas libérer de CO2.

Faites attention aux matières premières en amont. Un parc éolien peut fournir de l’électricité pendant des années sans brûler de carburant ni produire de CO2. Mais pour que l’éolienne puisse tenir debout, il était essentiel de construire les pylônes, les turbines, les générateurs et une quantité importante de béton souterrain. Cela a consommé de l’énergie.

 

– Un parc solaire est composé de milliers de panneaux constitués de cellules photovoltaïques. Les composants naturels utilisés pour fabriquer les cellules, y compris le silicium, doivent être éliminés. De plus, vous avez besoin d’onduleurs qui transforment le courant continu en courant alternatif ainsi que des fils de connexion. De plus, comme le vent et le soleil sont sporadiques, il est nécessaire de fournir des options de stockage (comme les batteries), qui seront également énergivores.

L’automobile électrique à batterie et le véhicule à pile à combustible à hydrogène sont tous deux en plein essor, mais ils nécessitaient du lithium et des « terres rares », qui étaient fréquemment exploitées en Amérique latine ou en Chine dans des conditions défavorables et transportées sur des milliers de kilomètres. (Lire le décryptage : Les éléments stratégiques incluent les métaux rares.)

– Le bois est une source d’énergie renouvelable fantastique, mais il est important de maintenir les forêts car elles sont cruciales pour stocker le carbone atmosphérique.

Les avantages de ces énergies ne sont pas annulés par cela, mais il faut en tenir compte lors de l’examen de leur « cycle de vie ».

 

Renouvelable
renouvelable centrale

Mesures d’économie d’énergie et considérations écologiques ultérieures

 

Après quelques années, les panneaux photovoltaïques commencent à se dégrader. Ils doivent être démontés et conduits dans des camions vers des installations de recyclage qui utilisent de l’électricité. Il en va de même pour « casser » des voitures anciennes ou démonter des éoliennes.

 

Surtout, si cette « énergie verte » est mal utilisée, alors qu’elle a été créée en prenant toutes les garanties nécessaires en amont et en aval, elle ne sera pas un véritable atout. Si de plus en plus puissants et mal adaptés aux exigences les climatiseurs et congélateurs sont alimentés par l’énergie solaire ou éolienne, nous aurons entamé une sorte de course où les déchets annuleront les efforts consentis pour une production morale.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *